«En cas d’impayés de loyer, il faut négocier»

Le président d’Imodirect alerte sur le risque d’une vague d’impayés dans le résidentiel. Il recommande aux propriétaires de négocier avec les locataires plutôt que de se lancer une longue procédure.

Arnaud Hacquart, président d’Imodirect, dit avoir déjà constaté une augmentation des impayés dans son réseau. De 0,6 % en juin, le taux est passé à 2 % en décembre. Il dépasse même les 3 % pour les biens en autogestion repris par son agence.

Malgré la conjoncture, il affirme que 2021 est toujours propice à l’investissement locatif, à condition d’être accompagné par un professionnel, notamment pour éviter les pièges qui peuvent provoquer la déchéance d’assurance.

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles du même thème

ETF à la Une

Contenu de nos partenaires

A lire sur ...