L’emploi déçoit aux Etats-Unis avec 160.000 postes créés en avril

le 06/05/2016

Cette statistique survient quelques jours après la publication d'un taux de croissance également décevant au premier trimestre (+0,5%).

L’emploi déçoit aux Etats-Unis avec 160.000 postes créés en avril
(Bloomberg)

C'est la deuxième statistique de poids en-dessous des attentes en huit jours. Après la croissance pour le premier trimestre, les créations d'emplois en avril aux Etats-Unis ont été inférieures aux niveaux espérés, faisant craindre un ralentissement plus marqué qu'anticipé de l'économie du pays.

En avril, 160.000 emplois ont été créés dans le secteur non-agricole, soit beaucoup moins que ce qu'ont anticipé les économistes interrogés par Reuters (202.000). C'est la progression la plus faible enregistrée depuis 7 mois dans le pays.

Les statistiques de l'emploi pour février et mars ont également été revues à la baisse, de 19.000 postes au total. Le taux de chômage se stabilise quant à lui à 5%.

Plus inquiétant, le taux de participation à la population active, c'est à dire la part des Américains qui occupent un emploi ou en recherchent activement un, a diminué de 0,2 point à 62,8% en avril. Il avait augmenté de 0,6 point depuis le creux à 62,4% touché en septembre.

Le salaire horaire affiche quant à lui une progression de 0,3%, culminant en rythme annuel à 2,5% après 2,3% en mars. Cela reste toutefois loin des 3% nécessaires pour permettre de se rapprocher de l'objectif d'inflation de la FED à 2%. La nouvelle hausse des taux de la Réserve Fédérale anticipée par de nombreux économistes en fin d'année pourrait de fait être repoussée après ce ralentissement.

D'autant qu'il y a seulement quelques jours la publication des premières estimations de la croissance américaine du premier trimestre laissait apparaître un net ralentissement avec une progression du PIB de 0,5%, la pire performance de l'économie américaine depuis deux ans.

Sur le même sujet

A lire aussi