Lydia envisage de lancer un historique qui agrège les comptes bancaires

le 24/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Faire un Lydia, ce n’est plus ce que c’était», a expliqué Cyril Chiche, directeur général de la fintech Lydia, lors d’une table-ronde organisée jeudi par France Fintech.​ La fintech veut adjoindre à ses propres produits la distribution de produits tiers (assurances, cartes cadeaux, etc...). Elle devrait bientôt proposer à ses utilisateurs un historique qui agrège tous leurs comptes bancaires. Il y a quelques jours, le groupe chinois Tencent est entré au capital de Lydia. L’occasion pour son directeur général de rappeler que «non, les Chinois ne vont pas voler vos données». Lancée en 2013, Lydia revendique aujourd’hui 3 millions d’utilisateurs, dont 5.000 nouveaux utilisateurs par jour.

A lire aussi