Paris veut faciliter les investissements étrangers dans les fonds français

le 21/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le recours aux services d'un intermédiaire pour souscrire dans les fonds d'investissement sera possible.

Association française de la gestion financière
La démarche s’inscrit dans les pas du groupe Frog, lancé par l’AFG et l’AMF pour améliorer la compétitivité des fonds français à l’international.
(Photo DR.)
Le gouvernement veut desserrer les freins aux investissements étrangers dans les fonds français. Il a fait adopter un amendement en ce sens à la loi Sapin 2. Pour investir dans un fonds d’investissement français, un investisseur étranger doit aujourd’hui ouvrir un compte-titres à son nom en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi