L’ACPR et l’AMF surveillent attentivement le financement participatif

le 02/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’ACPR et l’AMF surveillent attentivement le financement participatif

Le pôle commun de l’ACPR et de l’AMF dédié à la banque, l’assurance et l’épargne a présenté ce jeudi son traditionnel bilan annuel. Missionné pour protéger la clientèle, le pôle a connu un exercice 2015 bien rempli, avec le traitement de plus de 345.000 appels par sa plateforme téléphonique. En pleine montée en puissance, le site Internet commun des deux superviseurs, www.abe-infoservice.fr, a quant à lui vu sa fréquentation augmenter de 73% l’an dernier, à 780.000 pages vues.

Grâce à ces deux vecteurs et à des campagnes d’information, le pôle a poursuivi sa lutte contre les escroqueries, notant une « proportion toujours plus élevée de publicités concernant les offres de trading au sens large (Forex, options binaires,…) ». « Ces arnaques reposent sur la perspective de l’argent facile et du complément de revenus », regrette la directrice des relations avec les épargnants de l’AMF Claire Castanet, qui prendra la fonction de coordinatrice du pôle à compter du 1er juillet 2016.

L’année 2015 a aussi été la première année complète d’application de la nouvelle réglementation du financement participatif, en plein essor. « Par le biais de l’instruction des dossiers d’autorisation, de contrôles à distance ou sur place de plateformes, l’ACPR et l’AMF suivent l’évolution de ce secteur et peuvent mesurer sa montée en professionnalisme », indique le pôle. A cet égard, une rencontre d’information a rassemblé 80 des 90 acteurs du secteur le 5 avril dernier. Parmi les sujets d’attention particulière des exercices 2016 et 2017, le pôle poursuivra notamment ses efforts pour contrôler les « pratiques commerciales innovantes » dans un contexte de digitalisation accélérée des acteurs de la finance.

Sur le même sujet

A lire aussi