Stancer, le prestataire de paiement d'Iliad, s’ouvre aux petits commerçants

le 27/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'établissement promet une tarification deux à trois fois moins chère que ses concurrents.

NJJ Capital, la «holding» personnelle de Xavier Niel, a déboursé 2,3 milliards d’euros à l’époque pour mettre la main sur Salt.
Xavier Niel, le fondateur d’Iliad.
(Bloomberg)

Créée en 2018 et agrée en tant qu’établissement de paiement en 2019, Stancer, le prestataire de paiement d'Iliad, la société de Xavier Niel, se lance désormais auprès des petits commerçants et des indépendants. L'offre permet d’accepter les paiements par carte bancaire en point de vente grâce à un terminal Verifone (TPE) mis à disposition gratuitement, et une API (interface de programmation) pour les paiements en ligne par carte mais aussi par virement, par prélèvement et par virement instantané. Il est également possible de générer des liens de paiement envoyés par SMS ou par e-mail aux clients afin qu’ils puissent payer en ligne, en cas de besoin.

Tarification agressive

Se présentant comme au niveau des prestataires de paiements les plus innovants, Stancer se différencie surtout par sa proposition sans engagement et par sa tarification « deux à trois fois moins chère » que celle des concurrents. Les paiements de moins de 7 euros sur TPE sont même exemptés de commission fixe. Stancer traite déjà 200.000 transactions par jour pour le compte de Free, ainsi que 6 millions de paiements d’abonnement, soit un milliard d’euros processés sur une année. Tous les développements ont été réalisés en interne en France. L’équipe de 25 personnes devrait s’étoffer d’une vingtaine de personnes supplémentaires d’ici un an ou dix-huit mois.

Sur le même sujet

A lire aussi