Wise veut une guerre des prix dans les transferts d’argent

le 10/11/2021 L'AGEFI Hebdo

Envoyer de l’argent à l’étranger coûte de moins en moins cher, mais l’objectif de développement durable d’arriver à 3 % est encore lointain.

C’est le cheval de bataille de Wise, ex-TransferWise : réduire le coût des transferts d’argent internationaux pour permettre aux familles et aux entreprises de faire des économies. La fintech fondée à Londres en 2011 par deux Estoniens, Taavet Hinrikus et Kristo Käärmann, est parvenue en dix ans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi