Le compte Nickel va se lancer en Espagne avec la loterie Once

le 15/11/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de BNP Paribas va démarrer son offensive internationale en vendant son compte low-cost dans des kiosques espagnols de jeux de hasard, a appris L'Agefi.

Compte Nickel, filiale de BNP Paribas
Nickel revendique plus de 1,4 million de comptes en France à fin septembre.
(Photo Nickel.)

L’Italie ne sera finalement pas le premier pays d’exportation du Compte Nickel. Après avoir bâti son succès en France sur l’ouverture de comptes chez les buralistes, la fintech, rebaptisée Nickel en 2018, va s’implanter très bientôt en Espagne en partenariat avec la loterie locale Once, a appris L’Agefi auprès de sources proches du dossier. Connue pour son équipe cycliste, qui fut celle de Laurent Jalabert dans les années 1990, Once est une institution en Espagne, où le loto est un sport national. Concurrente de la Loteria Nacional depuis 1938, elle a essaimé ses kiosques verts sur tout le territoire. Ses agents aveugles ou déficients visuels y vendent des jeux de hasard au bénéfice des handicapés.

Nickel et BNP Paribas, son actionnaire majoritaire depuis 2017, ne font pas de commentaires pour le moment, tandis que Once n’a pas répondu à L’Agefi. Nickel va présenter à la presse, le 26 novembre, son plan stratégique 2024 «en France et à l’international» en présence de son nouveau directeur général pour l'Espagne, arrivé cet été.

En France, Nickel revendique plus de 1,4 million de comptes à fin septembre, ouverts chez 5.745 buralistes. Connue pour sa simplicité de souscription et d’utilisation, cette offre low-cost séduit depuis 2014 les publics peu ou pas bancarisés. A fin 2018, 52% des clients de Nickel étaient sous le seuil de pauvreté et 75% avaient un revenu inférieur au Smic, selon le document de référence de BNP Paribas. Pour atteindre 2 millions de comptes ouverts d’ici à fin 2020, Nickel mise à la fois sur son vivier français et sur l’étranger. En France, il veut doubler son réseau tricolore, pour le porter à 10.000 bureaux de tabac affiliés, et étendre son offre, avec peut-être «de l’assurance auto et habitation» selon une source.

A l’étranger, Nickel ciblait initialement l’Italie, deuxième marché «domestique» de BNP Paribas avec la banque BNL, mais ses discussions avec les buralistes transalpins n’ont pas abouti. L’Autriche serait aussi dans le viseur. Le groupe y est seulement présent en banque de détail via l’offre en ligne Hello bank !. «BNP Paribas aimerait aussi lancer Nickel en Inde, et en Afrique où la banque mobile est très développée», affirme l’une des sources. En Inde, la banque française possède le troisième courtier en ligne national, qui dispose d’un réseau d’agences et de franchisés. En Afrique, elle a commencé à se délester de la partie la moins compétitive de son réseau de détail traditionnel.

Sur le même sujet

A lire aussi