Alstom révèle des ventes en hausse et confirme ses objectifs

le 25/01/2023 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le constructeur du TGV a engrangé plus de 5 milliards d'euros de commandes entre octobre et décembre.

tramway Alstom
Alstom affiche un carnet de commandes supérieur à 80 milliards d’euros.
(Photo Alstom.)

L'équipementier ferroviaire Alstom a confirmé mercredi ses perspectives pour l'exercice qui s'achèvera en mars 2023 et annoncé une hausse de 8% de ses revenus à données publiées au troisième trimestre.

Sur la période d'octobre à décembre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 4,2 milliards d'euros, contre 3,92 milliards d'euros un an plus tôt, soit une hausse de 8%, en ligne avec le consensus établi par FactSet.

«Le troisième trimestre d'Alstom a été positif. Nous avons constaté une dynamique commerciale soutenue, marquée par la levée de nouvelles options sur plusieurs contrats-cadres, notamment en Espagne, en Irlande et au Kazakhstan», a indiqué le PDG du groupe, Henri Poupart-Lafarge, cité dans un communiqué. «Cela se produit au moment où l'activité services enregistre une performance solide, plus particulièrement au Royaume-Uni. L'environnement de marché reste positif, les clients confirmant leurs plans d'investissement dans toutes les régions», a-t-il ajouté.

Carnet de commandes solide

«Confiants dans la résilience de notre modèle économique, nous confirmons nos objectifs à court et moyen termes», a précisé le dirigeant.

Alstom prévoit pour l'ensemble de son exercice 2022-2023 une marge d'exploitation comprise entre 5,1% et 5,3%, à comparer à 5% en 2021-2022. Le groupe vise également une génération de cash-flow libre dans une fourchette de 100 millions à 300 millions d'euros et un ratio de commandes sur chiffre d'affaires supérieur à 1.

Les prises de commandes ont atteint 5,2 milliards d'euros au troisième trimestre, contre 4,6 milliards d'euros un an plus tôt et 4,6 milliards anticipés par le consensus des analystes. 

Au 31 décembre 2022, le carnet de commandes d'Alstom atteignait 84,6 milliards d'euros.

Sur le même sujet

A lire aussi