La Concurrence condamne les abus de position dominante collective des pharmaceutiques

le 10/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Novartis et Roche écopent d’une amende de 445 millions d’euros pour avoir dénigré l’Avastin, trente fois moins cher que le Lucentis, pour le traitement de la DMLA.

Laboratoire pharmaceutique Novartis
L’amende de Novartis s’élève à 385 millions d’euros.
(Crédit Novartis.)
Halte aux pratiques abusives des laboratoires pharmaceutiques. Le message de l’Autorité de la concurrence est clair, en condamnant hier à hauteur de 445 millions d’euros Novartis, Roche et Genentech pour abus de position dominante collective dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi