JD.com prépare une IPO d’envergure pour sa branche logistique

le 26/12/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

JD Logistics chercherait à lever entre 8 et 10 milliards de dollars grâce à une cotation à Hong Kong ou à New York au second semestre 2020.

JD.com prépare une IPO d’envergure pour sa branche logistique
La Bourse de Hong Kong pourrait être choisie par JD Logistics.
(Bloomberg)

JD.com s’apprête à relancer les introductions en Bourse (IPO) dans le secteur logistique. Selon Reuters, qui citait, lundi, deux personnes proches du dossier, le deuxième plus grand groupe chinois de commerce électronique, derrière Alibaba, a entamé des discussions avec des banques en vue de mettre en Bourse au second semestre 2020 sa branche JD Logistics, qui serait valorisée au moins 30 milliards de dollars (27 milliards d’euros). JD Logistics, devenue une entreprise autonome en avril 2017, viserait une levée de fonds comprise entre 8 et 10 milliards de dollars avec cette opération, prévue à Hong Kong ou à New York. Les banques introductrices devraient être choisies au deuxième trimestre 2020.

Selon ces mêmes sources, le produit de l’IPO «sera utilisé pour construire de nouveaux entrepôts et financer des acquisitions potentielles». En 2018, JD Logistics a levé 2,5 milliards de dollars auprès d’investisseurs incluant Hillhouse Capital, Sequoia Capital, China Merchants, China Life Insurance et Tencent. A l’issue de ce tour de table, la valorisation de la société a atteint près de 13,5 milliards de dollars. Tencent, le premier réseau social de l’empire du Milieu, est actionnaire minoritaire de JD.com, coté depuis mai 2014 sur le Nasdaq.

Au 30 septembre 2019, JD Logistics exploitait en Chine plus de 650 entrepôts, sur une superficie globale d’environ 16 millions de mètres carrés. Ces sites sont reliés à sept centres de traitement des commandes et à des centres de distribution répartis dans 29 agglomérations. En 2018, JD Logistics a créé la société JD Property Management (JDPM) pour gérer ses entrepôts et d’autres actifs immobiliers. Cette société a conclu en février 2019 un accord avec le fonds souverain singapourien GIC lui permettant de mettre en place un fonds immobilier doté d’un capital de 4,8 milliards de yuans (environ 620 millions d’euros). GIC a fourni 80% de cet apport en capital, JDPM finançant le solde. Puis, pour accroître sa flexibilité financière, JDPM a cédé à ce fonds immobilier des sites modernes d’entreposage, pour un montant global de 10,9 milliards de yuans.

La dernière grande vague d’IPO chinoises dans la logistique date de 2017, avec la cotation à quelques mois d’intervalle de S.F. Holding, YTO Express et STO Express en Chine continentale. ZTO Express et Best, toutes deux soutenues par Alibaba, avaient de leur côté privilégié une mise en Bourse sur le New York Stock Exchange.

Sur le même sujet

A lire aussi