La Société Générale nomme Slawomir Krupa à sa direction générale

le 30/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le patron de la banque de financement et d’investissement de la Société Générale succèdera à Frédéric Oudéa qui avait annoncé son départ en mai dernier.

La Société Générale nomme Slawomir Krupa à sa direction générale
Slawomir Krupa est patron de la banque de financement et d’investissement de la Société Générale.
(Société Générale)

Le conseil a livré son verdict. La course à la succession de Frédéric Oudéa, qui va quitter la direction de la Société Générale pour présider Sanofi, est remportée par Slawomir Krupa, l’actuel patron de la banque de financement et d’investissement du groupe.

«Le conseil d’administration de Société Générale, réuni le 30 septembre 2022 sous la présidence de Lorenzo Bini Smaghi, a décidé à l’unanimité, sur proposition du comité des nominations et du gouvernement d’entreprise, de proposer aux actionnaires lors de l’assemblée générale du 23 mai 2023 Slawomir Krupa comme administrateur en remplacement de Frédéric Oudéa (...) Une fois élu, Slawomir Krupa sera nommé directeur général par le conseil d’administration», indique la banque dans un communiqué.

Le processus de succession avait été lancé au mois de mai dernier lorsque Frédéric Oudéa avait annoncé à l’assemblée générale sa volonté de ne pas briguer de nouveau mandat, après un record de longévité de 14 ans à la tête de la banque de la Défense.

Le conseil d’administration présidé par Lorenzo Bini Smaghi avait engagé le chasseur de têtes Egon Zehnder pour épauler le président du comité des nominations Gérard Mestrallet dans la lourde tâche de lui trouver un successeur. La course s’était resserrée ces dernières semaines sur deux candidats en interne : Sébastien Proto, directeur général adjoint en charge des réseaux Société Générale et Crédit du Nord, longtemps présenté comme le favori, et Slawomir Krupa, directeur général adjoint en charge des activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions.

Pur produit de la Société Générale

Les deux candidats ont passé leur grand oral cette semaine. Deux éléments ont fait pencher la balance en faveur de Slawomir Krupa: son ancienneté dans la banque, et sa connaissance des marchés financiers, à l'heure où le niveau de risque s'accroît sur les marchés actions et obligataires, comme l'ont démontré les turbulences de la semaine écoulée au Royaume-Uni.

Slawomir Krupa est en effet un pur produit de la Société Générale où il a débuté en 1996 à l’inspection générale. A la tête de la BFI depuis 2021, c’est sa «vision de l’avenir de la banque et son projet pour le groupe» qui aurait convaincu le conseil d’administration, confie à L'Agefi une source proche du dossier. Agé de 46 ans, il incarne une nouvelle génération de dirigeants. Il devra notamment mettre en œuvre la feuille de route de la Société Générale pour 2025, dont le développement met l’accent sur de nouveaux leviers de croissance : la banque en ligne via Boursorama et le leasing automobile via ALD.

Sébastien Proto, quant à lui, est issu du même sérail que Frédéric Oudéa et des précédents patrons de la banque: celui des énarques et inspecteurs des Finances. Il était associé-gérant chez Rothschild &Co avant de rejoindre la banque de La Défense en 2018. Il avait été placé à la tête de la banque de détail en 2020 avec la mission de mener à bien la fusion des réseaux Société Générale et Crédit du Nord, qui sera effective au plan juridique au premier janvier prochain.

Sur le même sujet

A lire aussi