Quelle est la plus grande banque française ?

le 20/07/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nous avons comparé BNP Paribas, BPCE, Groupe Crédit Agricole, Groupe Crédit Mutuel, La Banque Postale et la Société Générale selon plusieurs critères.

Quelle est la plus grande banque française ?
La plus grande banque française ne domine pas son marché domestique.
(rea)

Certaines sont mutualistes. D'autres sont dites «capitalistes». Certaines sont cotées en Bourse. D'autres appartiennent à l'Etat. Si le profil des banques françaises est varié, elles ont pour point commun de toutes être d'énormes établissements.

Mais qui de BNP Paribas, BPCE, du Crédit Agricole, du Crédit Mutuel, de La Banque Postale ou de la Société Générale est la plus grande banque française ? Pour tenter de répondre à cette question, nous les avons comparées entre elles en utilisant quatre critères objectifs : le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires), le résultat net, le total des actifs (ou du bilan) et le nombre de salariés. Le critère de la capitalisation boursière n’a pas été retenu car il ne s’applique parfaitement qu’à BNP Paribas et à la Société Générale, la partie cotée du Crédit Agricole n’intégrant pas les caisses régionales et les autres banques n’étant pas cotées.

310 milliards d’euros de plus

Avec 46,2 milliards d'euros de PNB en 2021, BNP Paribas arrive largement en tête. La banque de la rue d’Antin dépasse nettement les 36,8 milliards du Groupe Crédit Agricole, qui intègre l'entité cotée Crédit Agricole SA et les caisses régionales. À la troisième place du podium on trouve la Société Générale (25,8 milliards d’euros de PNB) suivie de près par BPCE (25,7 milliards). Groupe Crédit Mutuel et la Banque Postale figurent un voire deux crans en dessous avec des revenus de 19,8 milliards et 8,3 milliards d’euros, respectivement.

Le classement est le même si on s'intéresse cette fois à la taille des actifs, toujours au titre de l’exercice 2021. Avec 2.634 milliards d’euros, BNP Paribas pèse 310 milliards de plus que Groupe Crédit Agricole, toujours deuxième. Sur cet indicateur, BPCE et ses 1.516 milliards d’euros d’actifs devancent la Société Générale de 50 milliards d’euros.

L’écart entre BNP Paribas et la banque verte se resserre au niveau du profit net. Le premier a enregistré un résultat net de 9,5 milliards d’euros l’an dernier contre 9,1 milliards pour Groupe Crédit Agricole. Les différences d’effectifs sont à l’inverse significatives. BNP Paribas employait 190.000 personnes l’an dernier, soit 33.000 de plus que sa grande rivale hexagonale.

BNP Paribas numéro 4 mondial ?

En tête de tous nos critères, BNP Paribas peut donc légitimement être considéré comme étant la plus grande banque française.

La prééminence du groupe dirigé par Jean-Laurent Bonafé est en outre confirmée par le Financial Stability Board (FSB) qui classe les banques selon leur caractère systémique (dont la chute serait susceptible d’entraîner celle de l’ensemble du système).

En 2021, la banque jugée la plus systémique était JPMorgan, seule dans sa catégorie («bucket 4» selon la terminologie du Comité de Bâle). Trois établissements figurent dans le «bucket 3» : Citigroup, HSBC et… BNP Paribas qui est jugée plus systémique que des banques comme Goldman Sachs, Barclays, Deutsche Bank ou Bank of America.

Aucune banque française ne figure dans le «bucket 2». BPCE, Groupe Crédit Agricole et la Société Générale sont tous les trois dans le «bucket 1» aux côtés d’établissements comme Credit Suisse, ING, Morgan Stanley, Santander, Unicredit…

Loin derrière en France

Parmi les plus grandes banques du monde, BNP Paribas ne domine pourtant pas son propre marché domestique, loin de là. Dans la banque de détail en France, avec «seulement» 1.700 agences bancaires, l’établissement arrive en effet loin derrière plusieurs de ses concurrents et notamment les trois groupes mutualistes.

A fin 2021, Groupe Crédit Agricole disposait ainsi de 7.400 agences grâce à son réseau de caisses régionales et à sa filiale LCL, la banque verte se revendiquant même premier employeur privé de l’Hexagone et premier financeur de l’économie française.

BPCE s’affiche de son coté comme le «deuxième groupe bancaire en France» et annonce un réseau de près de 8.000 agences. A eux deux, Groupe Crédit Agricole et BPCE financeraient plus de 40% de l’économie française.

Avec ses 5.300 points de vente, le Groupe Crédit Mutuel bénéficie également d’un maillage largement supérieur à celui de BNP Paribas. La Banque Postale, forte du réseau de sa maison mère, revendique pour sa part 4.000 bureaux de plein exercice parmi les 7.250 dans lesquels les clients peuvent effectuer des opérations bancaires.

Même la Société Générale se classe devant BNP Paribas avec un réseau de banque de détail en France de 1.849 agences à fin 2021.

Sur le même sujet

A lire aussi