L’impact de Bâle 3 est opportunément révisé à la baisse

le 04/10/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Autorité bancaire européenne a abaissé ses estimations des besoins en capital, un argument militant pour une application rapide des accords de Bâle 3 révisés.

Les chiffres sont parfois de bons alliés. L’Autorité bancaire européenne (EBA) a publié la semaine dernière des estimations en baisse des besoins en fonds propres supplémentaires des banques qu’entraînerait la mise en œuvre des accords révisés de Bâle 3. Selon les dernières estimations de l’EBA,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi