Paris et Berlin lancent l’offensive contre les règles européennes de la concurrence

le 20/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Contrariés par le blocage du mariage entre Alstom et Siemens, les ministres de l'Economie des deux pays veulent un cadre mieux adapté selon eux au monde industriel actuel.

Dès l’officialisation du blocage par la Commission européenne du projet de mariage entre Alstom et Siemens Mobility, Bruno Le Maire avait annoncé sa volonté de réformer les règles européennes de la concurrence, jugées trop coercitives face à l’émergence de nouveaux grands compétiteurs mondiaux....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi