Bercy défendra une imposition minimale commune au sein du G7

le 22/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Paris compte profiter de la présidence du G7 cette année pour avancer sur les sujets fiscaux au niveau mondial.

La France se fixe des objectifs ambitieux pour sa présidence du G7 cette année. Paris veut en effet profiter de cette opportunité pour avancer sur plusieurs sujets fiscaux épineux, de la taxation des géants du numérique à l’imposition minimale. «Vous ne pouvez ni financer les biens publics, ni...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi