Bruxelles ménage les membres des chambres de compensation

le 22/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques qui gèrent ces infrastructures seraient mises à contribution en cas de problème sévère mais selon des modalités assez souples, selon un projet révélé par L'Agefi.

Immeuble Berlaymont à Bruxelles, siège de la Commission européenne.
Immeuble Berlaymont à Bruxelles, siège de la Commission européenne.
(© Union européenne EC)
Quatre ans après les premières recommandations du Conseil de stabilité financière, les législateurs européens vont enfin commencer à plancher sur un régime propre à endiguer les risques systémiques attachés à un accident sérieux dans le fonctionnement des chambres de compensation (CCP). Le projet...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi