DNCA recrute un nouveau patron pour accompagner son fort développement

le 03/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Eric Franc quitte la Banque Privée 1818 pour prendre la direction de la boutique de gestion, dont l'encours est passé de 9 à 14,5 milliards d'euros en six mois

Capture d'écran du site de DNCA

Depuis son LBO de 2011, opéré par TA Associates, DNCA gardait des actions au chaud pour un futur dirigeant. Après avoir repris ses recherches l’an dernier, la boutique parisienne a finalement annoncé hier le recrutement d'Eric Franc, le patron de la Banque Privée 1818 et de la ligne métier banque privée de Natixis. Il deviendra début septembre directeur général de DNCA Finance, en remplacement de Jean-Charles Mériaux. Celui-ci prend la présidence de la société, en plein essor avec quelque 4 milliards d’euros de collecte nette depuis janvier, notamment sur son fonds phare diversifié Eurose.

«Responsable de la gestion, Jean-Charles Mériaux souhaitait se concentrer exclusivement sur ce métier, compte tenu du développement des encours qui atteignent aujourd’hui 14,5 milliards d’euros», contre 9 milliards fin 2013 et quelque 5 milliards un an plus tôt, explique Joseph Châtel. Jusqu’à présent président de DNCA Finance, celui-ci prend la présidence de sa holding de tête, DNCA et Cie. «Je continuerai à m’occuper de la stratégie et des nouveaux produits qui sont du ressort du conseil d’administration, précise-t-il. Eric Franc supervisera les fonctions opérationnelles et le développement de DNCA. Il formera avec Jean-Charles Mériaux le nouveau binôme de la société.»

Eric Franc connaît bien les trois clientèles de DNCA: banques privées, conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) et institutionnels. Ancien responsable de la distribution chez Invesco puis Axa IM, il a dirigé la gestion privée d’Axa avant de rejoindre en 2009 la Banque Privée 1818, qui a enfin atteint l'équilibre opérationnel l’an dernier. Il y a supervisé la création de Sélection 1818, née du rapprochement des plates-formes pour CGPI de 1818 et Rothschild, et de Véga IM, issue de la fusion entre 1818 Gestion et Natixis Multimanager. Son dernier fait d’armes: l’ouverture d’une succursale de la banque privée en Belgique. Chez DNCA, où les ventes à l’international représentent environ la moitié de la collecte, il pilotera cette année la création de bureaux de distribution à Genève et à Madrid.

Chez Natixis, George-Eric de La Brunière, membre du comité de direction générale de la Banque privée 1818, a été présenté aux équipes comme le successeur d’Eric Franc, indiquent à L’Agefi des sources concordantes. Sa nomination doit encore être validée par le conseil d’administration et le régulateur.

A lire aussi