L’asset management peut tirer parti de la Blockchain

le 19/07/2016

JP Morgan et Oliver Wyman dévoilent dans un rapport les perspectives de la Blockchain pour la gestion d’actifs. Des opportunités sont à saisir rapidement selon eux.

JP Morgan & Oliver Wyman
Télécharger le document

La Blokchain, la technologie sous-jacente au Bitcoin, se positionne progressivement comme l’innovation qui chamboulera le secteur financier. Preuve de sa récente crédibilité, 300 millions de dollars ont été investis dans des start-up spécialisées depuis le début de l’année 2016, contre seulement 125 millions pour l’ensemble de l’année 2015. Bien que ce montant soit largement dû au capital-risque, les banques d’affaires investissent de plus en plus dans cette nouvelle technologie.

Si les défis technologiques sont connus (réseau Peer-to-Peer, cryptographie, fonction de hachage), l’application demeure complexe. Qu’il s’agisse de l’implémentation de la Blockchain dans les back-offices des banques, ou de créer une nouvelle architecture de marché, de proposer de nouveaux produits, et de modifier l’expérience client, les questions récurrentes que sont la sécurité, le respect du secret et la mise en place à grande échelle restent pour l’instant non résolues.

Le rapport prévoit ainsi quatre vagues successives d’utilisation de la Blockchain. A court terme, les premières versions serviront au partage d’information entre pairs. Dès 2019, l’utilisation de la Blockchain dans les transactions semble possible, notamment grâce à de nouvelles solutions pour les big data. En 2025, la Blockchain pourrait devenir une technologie sous-jacente à de nombreux pans des marchés. La quatrième vague, dans un avenir indéfini, sera l’utilisation exclusive de la Blockchain dans un système totalement décentralisé.

Pour l'heure, la Blockchain semble être un moyen de réduire les coûts, plus qu’une source de revenus en tant que telle. Son implémentation permettrait à l’asset management de développer un modèle plus efficient. Toutefois, dans l’environnement concurrentiel de ce secteur, les clients devraient également bénéficier de cette baisse des coûts induite par la Blockchain. 

JP Morgan & Oliver Wyman

Sur le même sujet

A lire aussi