Ni finance, ni tech, le modèle de Greensill s’est effondré

le 11/03/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société, qui externalisait ses financements, sous-traitait également sa technologie. Credit Suisse, qui finançait l'activité de la société a mis à pied certains responsables

Greensill, spécialiste britannique d'une forme d'affacturage
(Greensill)
Les potentiels sauveurs de ce qu’il reste de Greensill ne se bousculent pas. Le fonds Apollo, en pourparlers pour reprendre une partie des activités de la société d’affacturage inversé, vient de claquer la porte. Selon le Financial Time, le fonds avait déjà refusé de financer la compagnie il y a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi