Taylor Wimpey pâtit du marasme du marché du logement

Le constructeur britannique de logements a indiqué vendredi qu’il prévoyait une baisse de son activité cette année en raison d’une demande en berne depuis le troisième trimestre 2022 et ajouté avoir commencé son nouvel exercice avec un carnet de commandes inférieur à la normale dans le secteur privé en raison de la hausse des taux hypothécaires. Taylor Wimpey a ainsi lancé un programme de baisse de coûts de 20 millions de livres (22,5 millions d’euros) par an, qui reposera sur une plus grande efficacité opérationnelle et une réduction de ses frais généraux. «Les changements proposés n’affecteraient ni notre couverture actuelle du marché, ni notre capacité à livrer des volumes à partir de notre banque foncière, ni notre capacité à fournir un produit et un service de haute qualité à nos clients», a-t-il souligné dans un communiqué.

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles BTP

Contenu de nos partenaires

Les plus lus de
A lire sur ...