Ant Group va signer la plus grosse introduction en Bourse de l’histoire

le 26/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Alipay
(Bloomberg.)

C'était l'une des IPO les plus attendues de l'année. Le groupe chinois Ant Group prévoit de lever 34,5 milliards de dollars (29,20 milliards d’euros) lors d'une double introduction en Bourse (IPO) à Hong Kong et Shanghai. Il s’agirait de la plus importante IPO de l’histoire, devant celle de 29,4 milliards de dollars réalisée par le géant saoudien du pétrole Aramco en 2019. 

La filiale financière d'Alibaba a détaillé le prix de son offre publique initiale (IPO), prévoyant de vendre à compter de mardi sur la place de Hong Kong 1,67 milliard de titres à 80 dollars hongkongais l'unité (8,73 euros). A Shanghai, Ant compte également céder 1,67 milliard d'actions à 68,80 yuans (8,67 euros). Ses titres seront cotés à partir du 5 novembre, soit juste après l’élection américaine. 

Le géant chinois devrait être valorisé environ 315 milliards de dollars avant même d'exercer son option de surallocation lui permettant de lever 5,17 milliards de dollars supplémentaires. L’entreprise serait alors l’institution financière la mieux valorisée au monde, autour de 320 milliards de dollars, dépassant les valorisations des banques américaines JPMorgan (316,4 milliards de dollars), Bank of America (215,7 milliards de dollars) ou encore Wells Fargo (96,2 milliards de dollars).

China International Capital et CSC Financial dirigeront l’IPO à Shanghai. Citigroup, JPMorgan ou encore Morgan Stanley dirigeront celle de Hong Kong. Les actionnaires actuels de Ant ne pourront pas vendre leurs actions pendant six mois, précise la société. Alibaba, qui détient un tiers de Ant Group, détiendra environ 32 % des actions de Ant après l’IPO.

Depuis quelques années, Ant Group cherche à maitriser tout l’écosystème financier. Lancée en 2004, la fintech a révolutionné le paiement mobile avec son application Alipay. A ce jour, le groupe revendique 700 millions d'utilisateurs mensuels pour un volume de transactions annuel équivalent à 14.000 milliards d'euros et un volume annuel de transactions dépassant les 118.000 milliards de yuans (14.400 milliards d'euros) en Chine continentale. 

Sur le même sujet

A lire aussi