L’assurance vie accuse une forte décollecte en mars

le 29/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

assurance vie
(Crédit Fotolia.)

L'assurance vie en France a basculé dans le rouge en mars, les retraits des épargnants (11,2 milliards d'euros) ayant dépassé de 2,2 milliards d'euros le niveau des versements (9 milliards) sur les contrats, soit l'un des plus forts mouvements de retraits de capitaux depuis 2011.

Il s'agit de la première décollecte depuis décembre 2018. Elle avait à l'époque atteint 700 millions d'euros, selon des chiffres publiés mercredi par la Fédération française de l'assurance (FFA). Et il faut remonter au deuxième semestre de 2011, année noire pour l'assurance vie, pour retrouver des niveaux mensuels si élevés de décollecte.

La collecte de février avait déjà été divisée de plus de moitié par rapport à la même période l'an dernier, mais elle s'élevait encore à 1,5 milliard d'euros. C'était avant la plongée des marchés financiers début mars en raison de l'épidémie de coronavirus.

Pour le premier trimestre, la collecte nette s'établit ainsi à 100 millions d'euros, alors qu'elle atteignait 7,6 milliards d'euros sur la même période en 2019. L'encours des contrats d'assurance-vie s'élevait à 1.741 milliards d'euros à fin mars 2020, en progression de 1,1% sur un an.

Sur le même sujet

A lire aussi