Un groupe d’investisseurs lance une initiative d’engagement actionnarial sur la neutralité carbone des entreprises

L’initiative, portée par l’IIGCC, vise à augmenter le nombre d’entreprisesfaisant des efforts pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.
charbon.png
La Net Zero Engagement Initiative (NZEI) cible une accélération de la neutralité carbone des entreprises.  - 

L’Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC) vient d’annoncer une nouvelle initiative visant la neutralité carbone, cette fois-ci axée sur l’engagement actionnarial des entreprises. Dénommé Net Zero Engagement Initiative (NZEI), cette initiative souhaite également augmenter le nombre d’entreprises faisant des efforts pour réduire leurs émissions d’ici 2050, afin d’assurer davantage l’alignement des portefeuilles d’investisseurs aux objectifs des Accords de Paris.

L’initiative compte 93 investisseurs dont des fonds de pensions comme Church of England Pensions Board ainsi que des gérants dont M&G, Nordea, Northern Trust, LOIM, Pictet, Schroders et Robeco. Dans une première étape, ces investisseurs ont écrit aux conseils d’administration de 107 entreprises, à propos de leurs plans de transition pour atteindre la neutralité carbone. Ils ont rappelé qu’un plan de transition doit inclure des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, un suivi des performances en matière des émissions ainsi qu’une stratégie crédible de décarbonation des activités. « Cette initiative vise principalement à encourager les entreprises à élaborer des plans de transition crédibles », explique Carol Storey, responsable de l’engagement sur le climat chez Schroders.

Sur la base des réponses des entreprises, les investisseurs de cette initiative vont développer une stratégie d’engagement actionnarial, dont des « sprints d’engagement », un effort concentré pour s’attaquer aux enjeux sectoriels de groupes d’entreprises. Les acteurs institutionnels souhaitent également étendre cette initiative à l’échelle mondiale d’ici 18 à 24 mois. « En augmentant le nombre d’entreprises engagées, la nouvelle initiative vise à aider les investisseurs à aligner une plus grande partie de leur portefeuille d’investissement sur les objectifs de l’Accord de Paris », ajoute le communiqué de presse. Pourtant, l’IIGCC n’indique pas quelles seraient les conséquences pour les entreprises qui ne fournissent pas un plan crédible de transition vers la neutralité carbone ou pour les objectifs de décarbonation ratés.

A lire aussi: L’IIGCC prépare un cadre d’investissement sur la résilience climatique

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles ESG

Contenu de nos partenaires

Les plus lus de
A lire sur ...