Nicolas Sarkozy risque six mois de prison ferme dans l'affaire Bygmalion

le 17/06/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Une peine d'un an de prison, dont six mois avec sursis, et 3.750 euros d'amende ont été requis jeudi au procès Bygmalion contre Nicolas Sarkozy, poursuivi pour «financement illégal de campagne électorale», rapportent plusieurs médias, dont Mediapart....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi