Les Etats-Unis protègent leurs pépites des intérêts chinois

le 04/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’administration américaine s’apprête à élargir ses pouvoirs pour garantir la souveraineté d’entreprises financières et technologiques, même petites.

Les Etats-Unis protègent leurs pépites des intérêts chinois
Le rachat de MoneyGram est apparu trop sensible aux autorités américaines, notamment eu égard aux données personnelles et aux questions de financement du terrorisme.
(Photo MoneyGram.)
Le rachat avorté, mardi soir, de l’américain MoneyGram par le chinois Ant Financial est la plus grosse opération à être empêchée par le CFIUS sous l’administration Trump. Le CFIUS, un organisme multi-agences placé sous la houlette du Trésor américain, est chargé d'examiner les acquisitions...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi