Témoignage, Alan Sournac, 24 ans, lauréat 2016 de la bourse Entente Cordiale du cabinet Herbert Smith Freehills

« Pour un recruteur, cela permet de faire la différence entre deux profils semblables »

le 14/09/2017 L'AGEFI Hebdo

 Témoignage, Alan Sournac, 24 ans, lauréat 2016 de la bourse Entente Cordiale du cabinet Herbert Smith Freehills

« Après avoir obtenu un magistère-DJCE à l’université de Montpellier, je cherchais des financements afin de suivre le programme ’magister juris’ (LLM) de l’université d’Oxford. La bourse Entente Cordiale, d’un montant de 10.000 euros, octroyée par le cabinet Herbert Smith Freehills était en parfaite adéquation avec ce besoin de financement, puisqu’il s’agit d’une bourse spécifiquement réservée aux candidats acceptés dans un LLM britannique. Après avoir été reçu en entretien individuel au sein du cabinet par un panel de professionnels constitué d’associés de la structure, de dirigeants d’entreprises privées, de fonds d’investissements mais aussi de membres du British Council, j’ai eu la chance d’être désigné comme lauréat. En plus de son apport financier, cette bourse m’a permis d’être en contact avec de nombreux professionnels et constitue un atout indéniable en termes d’insertion professionnelle ; pour un recruteur, c’est un peu la cerise sur le gâteau et cela permet notamment de faire la différence entre deux candidats aux profils semblables. Par ailleurs, je commencerai dès le mois de septembre 2017 une collaboration au sein du cabinet Gide Loyrette Nouel. »

A lire aussi