France Biotech dévoile ses propositions pour 2016-2018

le 23/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’association France Biotech demande un fléchage de l’épargne vers les PME innovantes, par exemple en orientant 7,5% de la collecte des fonds de retraite supplémentaire facultatifs, soit 1 milliard d’euros par an, et en créant un compte entrepreneur-investisseur. Elle attend une fiscalité stable et pérenne pour les PME, la sanctuarisation et l’extension du statut de Jeune entreprise innovante (JEI), et l’accès au crédit impôt-recherche sous trois mois pour les JEI et 6 mois pour les autres PME. France Biotech souhaite également une simplification et une accélération des autorisations des premières phases d’essais, et que l’Etat ouvre l’accès aux données publiques de santé.

A lire aussi