Les « BAT » meilleurs que les « GAFA » dans la fintech

le 01/04/2016

Télécharger le document

A la a différence de l'Europe ou des Etats-Unis, la Chine a désormais largement dépassé le point de bascule dans la «disruption» des services financiers, estime Citi. Dans un rapport sur les perspectives de la fintech, la banque souligne la supériorité dans ce domaine des BAT (Baidu, Alibaba, Tencent) face aux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple). Dans les services de paiement tiers (non bancaires), Alibaba et Tencent détiennent 33% et 10% de parts de marché respectivement, nettement au-dessus des 2% revendiqués par les GAFA pour les paiements non cash aux Etats-Unis.

Citi identifie plusieurs causes. Les géants chinois ont investi la sphère financière de longue date; Google s'est aventuré dans les paiements en 2011, sept ans après Alibaba avec Alipay. Deuxième élément, la puissance de l'e-commerce (40% du marché mondial) a accéléré le développement des services de paiement digitaux. Alipay a réalisé l'an dernier un volume total de paiements de 931 milliards de dollars, un montant plus de trois fois supérieur à celui de PayPal.

A lire aussi