Les prix du pétrole ont peut-être atteint leur point bas, selon l’AIE

le 11/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les prix du pétrole ont peut-être atteint leur point bas, selon l’AIE

Les cours du pétrole ont peut-être touché leur point bas car la chute des derniers mois tend à se traduire par une diminution rapide de la production des Etats-Unis et d'autres producteurs extérieurs à l'Opep, tandis que la reprise de l'offre iranienne reste modeste, a déclaré vendredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Cette dernière prévoit désormais une baisse de 750.000 barils par jour (bpj) de la production des pays non-Opep cette année, soit 150.000 bpj de plus que dans ses précédentes estimations. A elle seule, la production américaine diminuerait de 530.000 bpj en 2016. L'AIE ajoute que la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a baissé de 90.000 bpj en février en raison de perturbations au Nigeria, en Irak et aux Emirats arabes unis. "Dans le même temps, le retour de l'Iran sur le marché a été moins marqué que les Iraniens ne l'avaient annoncé; en février, nous estimons que la production a augmenté de 220.000 bpj et, pour l'instant, il semble que le retour de l'Iran sera progressif", indique-t-elle. Conséquence de ces différents facteurs: les stocks de pétrole des pays de l'OCDE ont baissé pour la première fois en un an, même si le volume de brut stocké en mer a augmenté.

Sur le même sujet

A lire aussi