Le FSB craint la complaisance sur la réforme de la régulation financière

le 31/08/2016

Dans son deuxième rapport au G20, le Conseil de stabilité financière juge que des progrès ont été réalisés en matière de régulation, mais que les chantiers sont inachevés et les vulnérabilités persistent.

Télécharger le document

La mise en oeuvre des réformes de la régulation financière voulus par le G20 au lendemain de la crise de 2008 réalise "des progrès constants mais inégaux", indique le Forum de stabilité financière (FSB) dans un rapport publié à l'occasion de la réunion des pays du G20 à Hangzhou, les 4 et 5 septembre.

Pour Mark Carney, président du FSB, "notre second rapport annuel éclaire les achèvements à date dans le renforcement de la résilience du système financier mondial. Mais ces progrès significatifs ne doivent pas conduire à la complaisance. Nos priorités demeurent l'application de nos accords passés dans leur totalité, dans les temps et de façon cohérente; afin de surmonter les nouveaux risques et vulnérabilités; et de continuer à bâtir un système financier mondial ouvert qui bénéficie à tous". 

Le rapport souligne en effet que "la résilience renforcée due aux réformes a été fort utile au système financier mondial". Les plus grandes banques internationales sont "considérablement plus résistantes qu'avant la crise, et sont sur en bonne voie pour atteindre les standards de capital et de liquidité de Bâle III". Tout aussi notable, cette amélioration a été réalisée tout en maintenant globalement l'apport de crédit à l'économie réelle, soulignent les auteurs du rapport. 

"La mise en oeuvre des politiques pour mettre au too big too fail a le plus avancé pour les banques systémiquement importantes mondialement, mais un travail substantiel demeure pour bâtir des régimes de résolution efficaces et pour rendre opérationnels les plans de résolution pour les groupes trans-frontières", pointe du doigt le FSB. 

Il précise aussi que "des progrès ont été réalisés  dans le renforcement de la résilience des marchés financiers, même si des efforts supplémentaires sont nécessaires pour appliquer les réformes aux marchés des dérivés over the counter (OTC) et pour transformer la finance de l'ombre en une finance résiliente fondée sur le marché".

Source :
FSB
Date :
31 août 2016
Langue :
Anglais
Pages :
45

Sur le même sujet

A lire aussi