October lève 258 millions d’euros pour prêter à des TPE et PME européennes

le 30/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de crédit désintermédié s’est alliée à des banques et assurances pour monter ses produits de prêts.

Olivier Goy, fondateur et CEO de la plate-forme française de crédit désintermédié October (ex-Lendix).
Olivier Goy, fondateur et CEO de la plate-forme française de crédit désintermédié October (ex-Lendix).
(Photo October.)

Malgré les soubresauts économiques liés à la pandémie de Covid-19, des investisseurs prêteurs se mobilisent pour financer les PME. La plate-forme française de crédit désintermédié October (ex-Lendix) vient de lever 258 millions d’euros auprès d’investisseurs européens pour prêter aux petites entreprises parfois mises à mal par la crise liée au coronavirus. Elle a bouclé cette levée cet été, auprès de plusieurs banques et compagnies d'assurances européennes. Laquelle va se décliner en trois outils de prêts, qui doivent être dévoilés ce mercredi.

Depuis cinq ans, la fintech permet aux PME d’emprunter directement auprès de prêteurs particuliers et institutionnels sans avoir à passer par les banques. Depuis sa création en 2015, October a octroyé environ 450 millions de prêts aux entreprises. Dont 70 millions depuis le début de l'année.

Pour cette nouvelle levée, «les discussions ont démarré en juin, puis ont accéléré pendant l’été : nous manquions de visibilité sur nos activités au début du confinement, puis les annonces des mesures du gouvernement, comme le prêt garanti par l’Etat (PGE) et le chômage partiel, ont été des stimuli», salue Olivier Goy, fondateur et directeur général d’October. Cette somme sera disponible immédiatement pour les entreprises concernées en France, Espagne, Italie, Pays-Bas et Allemagne, précise October.

Un PGE ciblant les PME italiennes

October frappe fort avec un prêt garanti par l’Etat XXL ciblant les PME italiennes, pour lequel il est parvenu à réunir un financement de 200 millions d’euros auprès du plus grand groupe bancaire italien, la banque Intesa Sanpaolo. Ce financement sera déployé d’ici fin 2020 en Italie. «Entre 900 et 1.000 PME italiennes en bénéficieront, avec des prêts moyens autour de 190.000 et 220.000 euros», précise Olivier Goy.

En outre, October proposera un prêt classique, qui passera par la société de financement spécialisé (SFS) qu’a lancée October fin 2019, comme l’avait révélé L’Agefi. A ce véhicule, qui est investi «à hauteur de 80 millions d’euros au moins», s’ajoutera un financement supplémentaire de 20 millions d’euros. Il sera destiné à financer les PME européennes, dans tous les secteurs.

Une enveloppe
pour l’industrie du tourisme

October va aussi proposer un prêt qui cible l’industrie du tourisme, avec une enveloppe de 38 millions d’euros, fournie par six grandes compagnies d’assurances basées en France (dont le nom n’a pas été rendu public) ainsi que la Caisse des dépôts. Ce financement s’inscrit dans le cadre du programme «Assureurs - Caisse des Dépôts Relance Durable France», annoncé en mai dernier, qui dédie 150 millions d’euros au secteur du tourisme.

Les bénéficiaires seront donc des TPE et PME de l’hôtellerie, de la restauration, du tourisme et de l’événementiel, particulièrement mises à mal par la crise économique liée à la pandémie.

Elles auront accès à «un prêt spécial conçu pour avoir un différé de paiement de 18 mois», avec un taux d’intérêt «de 2,5% à 6% selon la durée et le risque», précise Olivier Goy. Le prêt s’échelonnera entre 30.000 euros et «quelques centaines de milliers d’euros».

Sur le même sujet

A lire aussi