Revolut lance une nouvelle carte haut de gamme pour générer des revenus supplémentaires

le 22/08/2018

La néobanque présente ce mercredi Revolut Metal, qui comprend notamment un service de cashback.

Revolut, néobanque britannique.
(Crédit Revolut.)

Revolut s’aventure encore un peu plus dans le haut de gamme. La néobanque britannique annonce ce mercredi le lancement de Revolut Metal, une carte de paiement métallique, d’où son nom, et sans contact, dotée d’une myriade de services. « Nous avions déjà une offre Premium. Metal représente un niveau supérieur, pour les utilisateurs à la recherche de services haut de gamme supplémentaires », explique à L’Agefi Benjamin Belais, directeur général de Revolut en France et en Suisse.

Parmi ces services figurent une offre de conciergerie, une assurance voyage renforcée avec une compensation pour les retards d’avions d’un minimum de quatre heures, ainsi qu’un système de cashback. Cette pratique, qui consiste à faire profiter les consommateurs de remises négociées lors de leurs achats, permettra aux détenteurs de la carte Revolut Metal de recevoir jusqu’à 1% des transactions effectuées hors d’Europe, et 0,1% sur tous les paiements européens.

L’argent récupéré via ce service de cashback pourra profiter aux autres activités de Revolut, confrontée, comme les autres néobanques, à des marges très compressées du fait d’un modèle économique reposant sur la gratuité du compte pour la majorité des utilisateurs. Les clients recevant du cashback pourront par exemple l'investir au travers de la plate-forme de trading que Revolut s’apprête à lancer, ce qui générera des revenus supplémentaires pour la fintech.

Celle-ci n’hésite pas à présenter sa nouvelle carte de paiement comme « l’AMEX (American Express) du futur, et un must-have pour les professionnels et les voyageurs. » Un profil qui ne semble pas totalement cohérent avec l’image de faibles coûts véhiculée par les néobanques. « En réalité, le modèle économique des néobanques repose davantage sur la transparence des coûts que sur la gratuité. Lorsque les coûts n’ont pas de raison d’être, nous les supprimons, et lorsqu’ils sont incompressibles, nous l'expliquons aux clients », argumente Benjamin Belais. La carte Metal sera ainsi disponible au prix de 13,99 euros par mois, contre 7,99 euros pour l’offre Premium.

Lancée en juillet 2015, Revolut compte quelque 2,5 millions d’utilisateurs en Europe, dont 350.000 en France. La néobanque se lancera « dans les prochaines semaines » à l’abordage des Etats-Unis, sans licence bancaire, ce qui l’obligera à proposer ses services outre-Atlantique via un partenaire dont elle garde l’identité confidentielle pour le moment.

Sur le même sujet

A lire aussi