L’hémorragie se poursuit pour les fonds obligataires

le 27/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’hémorragie se poursuit pour les fonds obligataires
(Fotolia)

Les fonds obligataires ont connu une deuxième semaine consécutive (données hebdomadaires au 25 mars) de sorties massives avec un montant record de 109 milliards de dollars au niveau mondial, selon Bank of America Securities sur la base des données EPFR. Sur la seule journée du vendredi 20 mars, les investisseurs en ont retiré 34,6 milliards. Du jamais vu. Cela porte à 218 milliards les rachats nets en deux semaines.

Le crédit investment grade a de nouveau souffert avec 61,2 milliards de sorties. La dette émergente a connu sa deuxième pire semaine avec 17,1 milliards de rachats tandis que les fonds high yield ont vu 5,6 milliards de sorties.

Les analystes de BoA notent qu’au cours des quatre dernières semaines 257 milliards ont été retirés des fonds obligataires, ce qui correspond désormais à 44% des souscriptions engrangées pendant le boum obligataire des 52 semaines précédentes (583 milliards de souscriptions).

Les fonds actions poursuivaient également leur décrue avec 26,2 milliards de rachats nets. Les analystes de BoA notent la bonne résilience des fonds de valeurs technologiques qui n’ont pas connu une seule sortie hebdomadaire depuis le début de l’année.

Cette semaine encore, les flux se sont dirigés vers les fonds monétaires à hauteur de 234,6 milliards (566,1 milliards depuis le début de l’année).

Sur le même sujet

A lire aussi