La souveraineté de la France ne s’oppose pas à son attractivité

le 04/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les investissements directs étrangers participeront à la relance et à la sauvegarde de l’emploi. Mais la vigilance est de mise face aux risques de prédation.

Palais de l’Elysée à Paris, France
Face à certaines menaces, l’Etat français peut mettre son veto ou intervenir en fonds propres.
(Palais de l'Élysée (RK).)
Entre attractivité et souveraineté, quel sera le rôle des investissements directs étrangers (IDE) dans la relance ? Si la France doit protéger ses intérêts, elle doit aussi rester attractive. D’autant que les IDE vont être un facteur important de la relance et de la transformation de notre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi