Le président de Credit Suisse démissionne

le 17/01/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le président de Credit Suisse démissionne
(Bloomberg)

Nouveau coup de tonnerre dans la gouvernance de la deuxième plus grande banque suisse. Credit Suisse a annoncé la démission de son président António Horta-Osório avec effet immédiat. Il sera remplacé par Axel Lehmann, un ancien d’UBS élu au conseil d’administration de Credit Suisse en octobre 2021.

Nommé président de la banque au mois de juin dernier, António Horta-Osório est sous le coup de plusieurs enquêtes sur sa conduite personnelle. Il lui est notamment reproché d’avoir enfreint les règles suisses de quarantaine lors de l’épidémie de Covid. Il avait par exemple assisté aux finales des matchs de tennis du tournoi de Wimbledon en juillet dernier durant une visite en Grande-Bretagne, alors que les règles sanitaires en vigueur l’obligeaient à rester en quarantaine.

« Je regrette qu'un certain nombre de mes actions personnelles aient entraîné des difficultés pour la banque et compromis ma capacité à la représenter en interne et en externe », a déclaré Horta-Osorio dans un communiqué publié lundi par le Credit Suisse.

Cette démission apparaît comme une mauvaise nouvelle pour certains analystes, comme ceux de JPMorgan, qui considèrent que la valse des postes clé au sein de la banque contribue à alimenter les incertitudes sur sa stratégie. Après ses déboires dans les affaires Greensill et Archegos, la banque avait notamment décidé de revoir son organisation, se recentrer sur la gestion de fortune, et de remettre la gestion des risques au centre de son dispositif. «Nous avons fixé la bonne voie avec la nouvelle stratégie et continuerons d'intégrer une culture du risque plus forte dans l'ensemble de l'entreprise», a déclaré Axel Lehmann dans un communiqué. 

A lire aussi