Les fonds monétaires américains atteignent un montant record d’encours

Le risque de défaut de paiement sur la dette publique américaine ne semble pas effrayer les investisseurs.
Dollar Drapeau Etats-Unis

5.800 milliards de dollars. Les fonds monétaires américains ont atteint un nouveau record d’encours cette semaine, relaye Reuters sur la base des données de Crane Data. Et l’absence de consensus sur le relèvement du plafond de la dette entre parlementaires américains, avec une date butoir au 1er juin, ne semble pas perturber plus que cela les investisseurs.

A lire aussi: Le relèvement du plafond de la dette devrait être annoncé à la dernière minute

Les encours des fonds monétaires, qui évoluaient jusqu’à peu de manière lente, ont enregistré deux périodes de collectes massives ces trois dernières années : le printemps 2020, sous le poids de l’effet du Covid-19 sur le reste des marchés financiers, et le printemps 2023. Ces derniers mois, les fonds monétaires ont vu les investisseurs y placer leurs avoirs jusque-là tranquillement logés dans des banques américaines, en raison du durcissement de la politique monétaire de la Fed conjuguée à la crainte d’une contagion de faillites bancaires après celles de SVB, de Signature Bank et de First Republic.

A lire aussi: Migration des dépôts : la vitesse compte

Un mouvement inverse à 2011, lorsque les parlementaires américains avaient déjà âprement négocié le relèvement du plafond de la dette publique, jusqu’à en faire perdre le triple A des Etats-Unis chez Standard & Poor’s. Cette année-là, les porteurs de parts de fonds monétaires avaient retiré leurs billes pour les placer dans des banques. Mais aujourd’hui, alors que les deux placements semblent plus risqués qu’à l’accoutumé, les fonds monétaires proposent des rendements plus intéressants que les produits bancaires, certains véhicules institutionnels proposant jusqu'à 5,28% selon les données de Crane Data.

Les investisseurs devront toutefois prendre gare à bien choisir leurs supports et de vérifier qu’ils ne soient pas exposés à des bons du Trésor avec une échéance en juin.

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles du même thème

Contenu de nos partenaires

A lire sur ...