Le coût des énergies renouvelables de plus en plus compétitif, selon HSBC

le 07/02/2017

Le coût unitaire de l'énergie éolienne et du solaire a chuté de, respectivement, 26% et 61% entre 2010 et 2016.

Télécharger le document

Le coût des énergies renouvelables est devenu plus compétitif, souligne une note publiée début février par HSBC, intitulée "Market factors to drive emission cuts".

"Le coût unitaire de l'énergie éolienne et du solaire a chuté de, respectivement, 26% et 61% entre 2010 et 2016", souligne cette note qui s'inquiète toutefois d'une moindre ambition de la part de certains pays en matière de lutte contre les changements climatiques.

L'amélioration de la compétitivité des énergies renouvelables s'est traduite par une baisse de 2,1% de l'intensité carbone globale de la production d'énergie entre 2010 et 2014, ajoute-t-elle. Selon la note, l'influence du marché, et notamment le franchissement de seuils de rentabilité par les energies, "sera un signal important pour les tendances des émissions futures". HSBC ajoute que "la production d'énergie va être moins fondée sur le charbon et plus sur les énergies renouvelables, le coût de l'éolien et du solaire étant devenu plus favorable". 

Toutefois, "il reste encore beaucoup de travail à effectuer afin d'atteindre les objectifs climatiques, l'énergie produite grâce au charbon représentant 42% du mix électrique global, soit une hausse de 9,6% sur les vingt dernières années. Une évolution qui doit être comparée à une hausse de 46,7% du gaz et 366% de l'éolien, du solaire et du géothermique", précise la note.

Source :
HSBC
Date :
3 février 2017
Langue :
Anglais
Pages :
7

Sur le même sujet

A lire aussi