SFR veut plaquer Canal + sur les droits du Top 14 de rugby

le 21/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

SFR veut plaquer Canal + sur les droits du Top 14 de rugby
(rea)

SFR Group ouvre un nouveau front contre Canal+. Le groupe de télécoms et de médias a formellement saisi l’Autorité de la concurrence au sujet de l’attribution en mai 2016 à la chaîne payante des droits audiovisuels du Top 14 de rugby pour la période 2019-2023, a appris L’Agefi de plusieurs sources. SFR estime que les modalités de l’appel d’offres, auquel il n'a pas participé, ne permettaient pas un concours équitable. Le groupe avait déjà fait part de son mécontentement dans une lettre adressée avant l’été à la LNR.

Diffuseur historique du championnat de France et déjà détenteur des droits jusqu’en 2019, Canal+ a obtenu l’exclusivité jusqu’en 2023 à la suite d’un appel d’offres anticipé lancé en avril par la Ligue nationale de Rugby (LNR). Cette dernière avait justifié cette procédure accélérée par «le besoin de visibilité de la LNR et des clubs sur leurs ressources et sur les conditions d’exposition audiovisuelle du Top 14». Canal+ a accepté de payer 97 millions d'euros en moyenne par saison, soit un montant total de 388 millions d'euros, pour diffuser tous les matches de la saison régulière, dont quatre matches décalés par journée, les barrages, les demi-finales et la finale en accès payant.

En lançant cette procédure, SFR confirme ses ambitions dans les droits audiovisuels de compétitions sportives. Le groupe ne cache pas son intérêt pour le championnat de France de Ligue 1 de Football partagé entre Canal+ et BeIN Sports jusqu'en 2020. SFR a déjà soufflé fin 2015 à Canal+ les droits pour la Premier League de football anglaise.

Sur le même sujet

A lire aussi