L'interview

Une gestion dans la zone euro en point fort

le 22/03/2016

Régis Begué - Directeur de la Gestion Actions et de la recherche Actions chez Lazard Frères Gestion

Alpha League Table 2016

Lazard Frères Gestion perd une place par rapport à l’an passé mais améliore à la fois son alpha moyen et sa fréquence d’alpha. La société de gestion se classe donc en cinquième position avec un alpha moyen de 1,96% et une fréquence d’alpha de 71,15%.
Ces résultats ont été obtenus par l’identification de 11 fonds gagnants. La société de gestion se satisfait donc très bien de ce tableau d’ensemble, comme l’a expliqué Régis Begué , son directeur de la Gestion Actions et de la recherche Actions. Parmi les fonds créateurs d’alpha retenus par Europerformance, plusieurs  fonds investis sur la zone euro se sont distingués. Notamment un fonds « min var » et un fonds small caps. « La zone euro a surperformé les autres zones et a également servi notre alpha dans nos fonds internationaux surexposés à cette zone, » a expliqué le responsable. Pour expliquer la présence d’un fonds « small  caps » parmi les fonds gagnants, le responsable de la gestion actions a pointé le beau parcours de cette classe d’actifs. Par ailleurs, le représentant de Lazard Frères Gestion a expliqué que ces titres n’étaient pas exposés à des classes d’actifs pénalisés en 2015 comme les matières premières. En outre, la gestion de Lazard Frères Gestion s’est intéressée aux plus petites capitalisations qui ont également contribué à la performance déjà élevée de la classe d’actifs. « Réitérer une telle performance semble difficile », a laissé entendre Régis Begué qui table plutôt en 2016 sur des opportunités du côté des émergents et de la gestion value. Le responsable a également rappelé l’aspect très décoté du marché japonais, qui a souffert de la défiance envers les émergents, « au point que les niveaux des valorisations des titres nippons sont inférieurs à ceux de l’Europe. « Certes le Japon a déçu l’an dernier », a reconnu le responsable, « mais il y a un rattrapage à anticiper ». Dans un autre genre, Régis Begué croit au retour de la value, et donc du fonds actions Lazard Objectif Alpha Euro . « Un net changement est probable en 2016, qui doit permettre à la value de prendre le pas sur la gestion growth ». Dans ce cadre un des fonds « alpha » comme Objectif Recovery eurozone doit connaître un parcours séduisant en étant concentré sur la reprise qui se poursuit en zone euro. « Et ce d’autant que ce fonds, en s’affichant « multicapitalisations », utilisent de fait les différentes expertises de Lazard Frères Gestion sur les classes d’actifs en question, a–t-il précisé.

Sur le même sujet

A lire aussi