Un journaliste financier peut transformer la rumeur en information privilégiée

le 16/03/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Cour de justice resserre l’étau autour des journalistes. Ils ne devront plus évoquer ni le prix d’une opération ni la parution d’un article à leurs contacts.

Un métier à risque. Un journaliste financier peut divulguer une information privilégiée portant sur la publication prochaine d’un article relayant des rumeurs sur des sociétés cotées si cette divulgation est nécessaire à son activité de journalisme et respecte le principe de proportionnalité....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi