Berlin protège ses semi-conducteurs des appétits taïwanais

le 02/02/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’échec du projet d’acquisition de Siltronic par GlobalWafers est dû à des considérations à la fois réglementaires et politiques.

Siltronic est un fabricant allemand d’éléments silicium entrant dans la construction de semi-conducteurs.
Siltronic est un fabricant allemand d’éléments silicium entrant dans la construction de semi-conducteurs.
(crédit Siltronic.)
GlobalWafers a dû se rendre à l’évidence. Après plus d’un an d’attente, le fabricant taïwanais de composants pour l’industrie des semi-conducteurs a annoncé mardi que son projet d’acquisition de l’allemand Siltronic était désormais caduc, faute d’avoir reçu les autorisations réglementaires de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi