PPR ne juge pas prioritaire d’accroître sa part dans Puma

PPR ne juge pas prioritaire, en l'état actuel des choses, d’accroître sa part dans Puma, a déclaré Jean-François Palus, directeur général délégué de la holding française, à l’occasion de l’assemblée générale des actionnaires du groupe allemand d’articles de sport. «Pour nous, la priorité, c’est de mener à bien la transformation du Puma, afin de permettre au groupe de réaliser son potentiel exceptionnel», a expliqué Jean-François Palus, qui préside également le conseil de surveillance de Puma.

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles Entreprises

Contenu de nos partenaires

A lire sur ...

beymedias-1.svg