Morgan Stanley pourra à son tour se développer dans la gestion d’actifs en Chine

La Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières (CSRC) a donné vendredi son accord à Morgan Stanley pour que la banque américaine, à l’instar de sa concurrente JPMorgan, puisse prendre le contrôle total de sa coentreprise de gestion d’actifs en Chine. Cette montée à 100% dans la société Morgan Stanley Huaxin Fund Management, basée à Shenzhen, « ajoute un pilier important à notre activité mondiale de gestion d’actifs », a déclaré dans un communiqué Dan Simkowitz, directeur de la gestion chez Morgan Stanley. Au 31 décembre 2022, les actifs gérés par la coentreprise s’élevaient à 23,8 milliards de yuans (3,25 milliards d’euros). Le 10 janvier dernier, celle-ci avait obtenu l’autorisation de fournir des services d’investissement en valeurs mobilières hors de Chine en tant qu’investisseur institutionnel qualifié.

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles Réglementation

Contenu de nos partenaires

Les plus lus de
A lire sur ...