Lloyds délaisse le secteur maritime

Le quotidien assure de sources proches que la britannique Lloyds Banking Group cherche à se délester d’un portefeuille de quelque 400 millions de livres de prêts en souffrance liés à l’armement maritime. Le prix demandé n’est pas connu. Un porte-parole souligne que ce segment a été désigné par la banque comme non stratégique en 2011.

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles du même thème

Contenu de nos partenaires

A lire sur ...