Les «frugaux» refroidissent les tenants d’une refonte du Pacte de stabilité

le 13/09/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'enjeu vise à définir la stratégie en matière de politique budgétaire à adopter en sortie de crise. Les pays du Nord de l'Europe veulent plus de rigueur financière au Sud.

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la CE : «Nous devons travailler à quelque chose qui permettra la réduction de la dette et des déficits mais restera réaliste pour tous les Etats».
Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la CE : «Nous devons travailler à quelque chose qui permettra la réduction de la dette et des déficits mais restera réaliste pour tous les Etats».
(UE)
La réforme s'annonce difficile. Réunis vendredi et samedi derniers en Slovénie, les ministres des Finances de l’Union européenne ont engagé le débat sur le futur du Pacte de stabilité et de croissance (PSC), dont la mise en œuvre devrait rester suspendue jusqu’à fin 2022. Alors que la Commission...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi