Sotheby's se convertit à son tour au bitcoin

le 05/05/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La maison d'enchères acceptera désormais la cryptomonnaie pour ses ventes, à commencer par celle d’une œuvre du street artist Banksy.

L’œuvre Love is in the Air (Flower Thrower) a été créée par Banksy en 2003.(Affiche de l'exposition Banksy à Moscou en 2018.)
L’œuvre Love is in the Air (Flower Thrower), créée par Banksy (Affiche de l'exposition Banksy à Moscou en 2018).
(AdobeStock)

La prestigieuse maison britannique de vente aux enchères cède à son tour à la vogue des cryptomonnaies. Sotheby's acceptera désormais le bitcoin et l'ethereum comme moyens de paiement. Cela sera même effectif dès sa prochaine vente, celle de «Love is in the Air», une œuvre du street artist Banksy, qu'elle mettra aux enchères le 12 mai à New York. Son prix d'achat est estimé entre 3 et 5 millions de dollars (2,5 à 4,16 millions d’euros).

C'est la première fois que des cryptoactifs seront admis lors d'une vente aux enchères d'une œuvre d'art physique.

Pour cette vente, Sotheby's s'est associée à la plateforme d'échange Coinbase Global. Celle-ci a déclaré dans un billet de blog qu'elle «aidera à gérer les fluctuations de prix». L’enchère sera menée en dollars, «mais l’acheteur et l’artiste auront la possibilité de traiter dans une cryptomonnaie ou une devise fiduciaire», précise-t-elle.

Le directeur général de Sotheby’s Charles F. Stewart explique, dans une interview à CNBC, que cela permettra à Sotheby's de gérer entièrement les paiements des œuvres. Il ajoute que les artistes auront le choix de la monnaie qui leur conviendra pour assurer le règlement. Quant à lui, questionné sur l'avenir de ses bénéfices, il explique: «Ce partenariat avec Coinbase nous donne non seulement la capacité de gérer les transactions financières, mais également la possibilité de le faire [conserver les cryptomonnaies].»

Sotheby's n'est pas novice dans le monde des cryptomonnaies. En avril dernier, elle a organisé la vente aux enchères d'un token non fongible (NFT). Cette œuvre d'art numérique de l'artiste Pak s'est vendue 16 millions de dollars.

Assurément, cette opération contribuera à légitimer encore davantage le bitcoin, qui a flambé à près de 65.000 dollars le mois dernier, auprès du grand public et du monde de la finance. Un premier pas avait été franchi en début d’année, lorsque le constructeur automobile américain Tesla indiquait avoir investi 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin. 

Jusqu’à présent, les cryptomonnaies ont fait une incursion seulement dans l’art numérique. Christie’s, le principal concurrent de Sotheby’s, avait réalisé un coup de maître en organisant en avril la vente aux enchères, pour 63,9 millions de dollars, d'un NFT, une œuvre d'art numérique baptisée «Everydays - The First 5.000 Days», de l'artiste américain Mike Winkelmann (ou Beeple). A cette occasion, Christie’s avait accepté l'ether comme moyen de paiement.

Sur le même sujet

A lire aussi