Vivendi avance ses manœuvres pour prendre le contrôle de Lagardère

le 09/12/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Siège du groupe Vivendi à Paris 08
(Photo Vivendi.)

Vivendi a annoncé jeudi qu'il comptait finalement acquérir « dans les prochains jours » la part d'Amber Capital dans Lagardère au prix de 24,10 euros par action, avant de lancer d'ici février 2022 une offre publique d'achat (OPA) visant le solde du capital du groupe de distribution et de médias.

« Vivendi annonce l'acquisition dans les prochains jours des actions Lagardère détenues par Amber Capital en exécution des accords rendus publics le 15 septembre 2021 », a indiqué le groupe d'édition et de médias dans un communiqué. « Les 24.685.108 actions concernées, représentant 17,5% du capital de Lagardère, seront achetées pour un prix de 24,10 euros par action », a ajouté Vivendi, qui détiendra 45,1% du capital de Lagardère une fois la transaction réalisée.

Initialement, Vivendi prévoyait de racheter la part du fonds d'investissement Amber Capital dans Lagardère d'ici au 15 décembre 2022, une fois obtenues les autorisations réglementaires requises. Mais les analyses récemment menées par le groupe contrôlé par Vincent Bolloré l'ont conduit à considérer que cette transaction pouvait intervenir dès à présent, en respect des règles applicables au contrôle des concentrations.

Cette opération n'entraînera aucun flux financier de part ni d'autre, Amber Capital conservant les fonds qui lui avaient été remis par Vivendi à titre de gage-espèces.

Le projet d'OPA attendu au début 2022

Vivendi déposera ensuite auprès de l'Autorité des marchés financiers un projet d'OPA visant toutes les actions Lagardère qu'elle ne détient pas au prix de 24,10 euros par action, prix identique à celui payé à Amber Capital, conformément à la réglementation applicable.

« Le dépôt du projet d'offre est prévu d'ici février 2022 » et « cette offre ne sera subordonnée à aucune autorisation réglementaire autre que le prononcé de sa conformité par l'Autorité des marchés financiers », a ajouté Vivendi.

Les demandes d'autorisation de la prise de contrôle de Lagardère auprès de la Commission européenne et des autres autorités de concurrence compétentes seront déposées par Vivendi « au cours de l'année 2022 ».

Vivendi n'a pas l'intention de mettre en oeuvre un retrait obligatoire des actions Lagardère à l'issue de son offre, même si les conditions sont réunies.

Arnaud Lagardère a le soutien de Vivendi

« Vivendi conserve l'intégrité du périmètre de Lagardère, y compris le Travel retail », a par ailleurs indiqué un porte-parole de Vivendi à l'agence Agefi-Dow Jones. « Arnaud Lagardère est le président indiscutable de Lagardère et a le soutien total de Vivendi », a-t-il complété.

Contactée par l'Agefi-Dow Jones, une porte-parole de Lagardère n'était pas en mesure d'apporter un commentaire dans l'immédiat.

A la Bourse de Paris, l'action Vivendi était à l'équilibre vers 9h45 jeudi, à 11,25 euros, tandis que le titre Lagardère bondissait de 4,2%, à 24,04 euros.

A lire aussi