Les créanciers de Rallye seront fixés sur leur sort demain

le 27/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Rallye, maison mère de Casino, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris 8e.
(Agefi)

Le verdict est proche. Le tribunal de commerce de Paris doit rendre son jugement sur le plan de sortie de sauvegarde de Rallye demain, a appris L’Agefi de plusieurs sources proches du dossier.

Rallye ne fait aucun commentaire.

Sauf coup de théâtre, le projet de plan dévoilé mi-décembre 2019 par la holding de tête de Casino devrait être approuvé, sachant que Hélène Bourbouloux et Frédéric Abitbol, les administrateurs judiciaires en charge du dossier, et les mandataires judiciaires qui représentent les créanciers avaient donné un avis favorable.

Ce plan prévoit le remboursement sur plusieurs années des 3,29 milliards d’euros de dette portés par Rallye et ses sociétés de tête, Foncière Euris, Finatis et Euris.

Les banques de Rallye, qui détenaient des créances sécurisées par des actions Casino, pourront être remboursées à hauteur de 85% au bout de trois ans si elles acceptent la proposition. Celles qui refusent seront remboursées sur 10 ans. Ces remboursements seront financés grâce aux dividendes versés par Casino, par des cessions d'actifs et d'éventuels nouveaux financements.

Pour les créanciers non sécurisés, principalement les obligataires, ils seront remboursés sur 10 ans, avec le paiement de 65% de leur créance lors de la dernière année. Ils pourraient bénéficier d’un traitement plus favorable si Rallye parvient à lever de nouveaux financements dans les prochaines années. Pour cela, la holding pourrait mettre en place des nantissements dits de second rang avec les actions Casino libérées par les banques créancières.

Sur le même sujet

A lire aussi