Equinox Consulting s’adosse à Cognizant pour accroître son champ d’action

le 03/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les 160 consultants vont intégrer la ligne de métier Cognizant Business Consulting du groupe américain coté au Nasdaq

Après neuf années d’existence, Equinox Consulting ouvre un nouveau chapitre de son histoire. Le cabinet français de conseil en management, spécialisé dans le secteur financier, rejoint le géant américain Cognizant. Un groupe coté au Nasdaq depuis 1998 qui compte 170.000 collaborateurs et devrait dégager en 2013 un chiffre d’affaires de 8,5 milliards de dollars (6,2 milliards d’euros).

Ex-division IT de Dun & Bradstreet, ce cabinet présent dans le conseil, les services technologiques et l’externalisation des processus métiers réalise l’essentiel de son activité aux Etats-Unis (77,6% du chiffre d’affaires au deuxième trimestre 2013). L’Europe arrive nettement derrière, pesant près de 18% des revenus. 

Cognizant a formalisé son activité de conseil il y a cinq ans en créant une «practice» Cognizant Business Consulting (CBC) dans laquelle va s’intégrer Equinox Consulting sous la marque Equinox Cognizant. «L’intégration sera facile puisqu’il n’y aura pas d’overlap. De plus l’acquisition d’Equinox Consulting renforce nos activités conseil dans le secteur de la finance», souligne Olivier Cavrel, directeur général France chez Cognizant. CBC compte actuellement 3.500 consultants dans le monde entier.

Pour Equinox Consulting, dont le chiffre d’affaires est attendu à 33 millions d’euros cette année, l’idée d’un rapprochement est venue d’un constat simple. «Nos clients banquiers ou assureurs sont tous engagés dans des plans de transformation opérationnelle à l’échelle internationale. Pour mieux les servir, nous avons cherché à nous adosser à un groupe de la taille de Cognizant avec une forte présence dans le secteur financier», explique Jean-François Rigal, directeur général d’Equinox Consulting. L’équipe, qui s’est fait une spécialité des missions réglementaires, pourra ainsi prétendre à des programmes plus ambitieux et à une expansion internationale plus affirmée.

Cognizant tire déjà la majorité de ses revenus globaux des services financiers (42%), devant la santé (25%). Le groupe, qui détient un portefeuille d’environ 1.100 clients actifs, a ainsi réussi à attirer huit des dix premières institutions financières européennes. Se développant peu par croissance externe (seulement 2 à 3 opérations de petite ou moyenne taille chaque année), il défend une approche centrée sur le client avec la fourniture d’une offre étendue de services de manière intégrée.

A lire aussi